Andorre augmente le salaire minimum d’ici 2021

L’exécutif d’Andorre a rapporté mercredi dernier, lors d’une conférence de presse, par l’intermédiaire de son chef de gouvernement Xavier Espot, que le salaire minimum interprofessionnel (SMI) augmentera de 3,5% à partir du 1er janvier 2021. Cela signifie que 1 121,47 euros par mois ou 6,47 euros par heure seront payés.

Espot a également indiqué que cette augmentation s’inscrit dans le cadre de mesures visant à aligner progressivement le salaire minimum sur le coût réel de la vie et à respecter la recommandation du Conseil de l’Europe selon laquelle le salaire minimum devrait atteindre au moins 60% du salaire moyen.

En revoyant l’augmentation du salaire minimum en 2020, qui était de 3,2 %, le portant à 50,5 % du salaire minimum, avec l’augmentation prévue pour 2021, il atteindra 52,5 % du salaire moyen. De cette manière, les recommandations du Conseil de l’Europe seront progressivement mises en oeuvre. Cette augmentation représentera entre 3 et 4 % de plus que l’IPC prévu à la fin de 2020, et Espot a donc déclaré que c’était « un effort important et remarquable dans un contexte où de nombreux entrepreneurs sont en difficulté ».

L’augmentation du SMI est conforme à ce qui est prévu dans le projet de loi sur les mesures d’urgence concernant la location de biens urbains et l’amélioration du pouvoir d’achat, qui augmentera également les pensions de la CASS inférieures au salaire minimum et les pensions de solidarité de 3,5 %. En outre, la loi stipule que les contrats de location de logements seront prorogés et que les augmentations de revenus au-delà de l’IPC seront interdites. Cette loi sera bientôt adoptée par le Parlement, où le Gouvernement bénéficie d’un soutien suffisant.