Investir en Andorre

Pourquoi investir en Andorre ?

Stabilité politique et législative

L’Andorre est l’un des plus vieux pays du monde. Depuis sa fondation en 1278, l’Andorre n’a jamais vu ses frontières modifiées, n’a jamais été envahie ou même impliquée dans une guerre. Ce petit pays, voisin de l’Espagne et de la France, est resté neutre et a gardé des relations pacifiques avec les autres pays depuis plus de 700 ans. Cela en dit long sur sa stabilité politique et légale qui est un aspect fondamental pour tout investissement en territoire étranger.

Une économie qui souhaite attirer les investissements étrangers

Depuis 2012, plusieurs réformes économiques ont été adoptées dans le but d’attirer les investissements étrangers et les entreprises souhaitant s’installer en Andorre. L’Andorre est un pays très ouvert aux capitaux étrangers (propriété étrangère incluse). Il n’y a aucune restriction dans aucun secteur.

L’une des régions les moins taxées en Europe et à travers le monde

La politique fiscale de l’Andorre est l’une des plus favorables à travers le monde. Un taux d’impôt sur le revenu se situant entre 5% et 10%, un impôt pour les entreprises allant de 2% à 10%, ainsi qu’une taxe sur valeur ajoutée la plus basse d’Europe confèrent un sérieux avantage compétitif à ce pays et inégalé en Europe.

L’emplacement, un facteur clé andorra_mountain_lake

Pour toute entreprise qui fait des échanges, l’emplacement est primordial. L’Andorre se classe parmi les premiers pays dans ce domaine grâce notamment à ses infrastructures et ses moyens de télécommunication, ses nombreux bureaux disponibles, son système de santé, ses écoles de qualité ainsi que son accès toujours plus facile.

Comme mentionné précédemment, on se rend facilement en Andorre. La Principauté se trouve seulement à 2 heures des grandes villes Barcelone et Toulouse, et si vous décidez de vous y rendre en hélicoptère ou bien de prendre un vol local, le temps de trajet n’est plus que de 20 minutes. Ainsi, vous atteindrez l’Andorre plus facilement d’une ville européenne majeure que depuis Malte ou Chypre par exemple, étant donné que l’Andorre se trouve entre la troisième et la cinquième économie de l’Union Européenne, respectivement la France et l’Espagne.

Les investisseurs et résidents de l’Andorre sauront trouver des avantages uniques en ce pays. La Principauté se classe en troisième position lorsque l’on s’intéresse à l’espérance de vie puisque la sécurité prime, le crime est quasi-inexistant, la qualité de vie est très bonne (de bons systèmes d´éducation et de santé, la qualité de l’air etc.). De plus, si vous aimez les montagnes, vous ne pourrez trouver de meilleur endroit pour vous installer. Si ce paysage finit par vous lasser, vous pouvez alors vous rendre en seulement deux heures de route sur l’une des plages de Barcelone et savourer la mer Méditerranée.

Le système financier

L’Andorre utilise l’euro comme monnaie officielle. Ses cinq banques nationales sont parmi les plus rentables en Europe et se conforment rigoureusement aux normes internationales en matière de blanchiment d’argent. Il est vrai que le passé de l’Andorre est entaché par des histoires d’argent caché en Andorre dans les années 90 mais les investigations menées par le gouvernement espagnol ont transformé ce pays en l’une des juridictions financières les plus strictes d’Europe. Cela assure la durabilité de son système financier et devient ainsi une force motrice pour l’ouverture de son économie aux capitaux étrangers.

 

Comment faire pour investir en Andorre ?

Détenir une société holding ou une entreprise d’import-export

Élargissez votre commerce international en établissant une compagnie d’import-export en Andorre, puisque les taxes commerciales ne se situent qu’entre 2% et 10%. Vous pouvez encore établir une société holding pour vos investissements internationaux qui eux seront exempts d’impôts, tout comme le sont les dividendes pour les résidents de l’Andorre.

Etablir une société de gestion financière

Si vous comptez financer depuis un pays étranger des sociétés basées en Andorre, alors l’établissement d’une entreprise de gestion financière s’avère très intéressant car vous pourrez bénéficier du taux d’imposition sur les sociétés de 2%. Investir en Andorre depuis l’étranger procure un large éventail d’avantages uniques.

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????Investir dans l’immobilier en Andorre

Durant la période de la crise économique en Espagne, c’est-à-dire entre 2008 et 2013, les prix des biens immobiliers ont diminué de manière conséquente en Andorre. Depuis, grâce à une ouverture sans cesse grandissante de l’économie andorrane, à une reprise timide mais soutenue de l’économie espagnole, ainsi qu’à une augmentation générale de la demande en provenance des pays comme la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et la France, ont provoqué une hausse constante des prix, surtout dans le marché haut-de-gamme, rendant ainsi tout investissement très intéressant.

Il est évident qu’un plus grand nombre d’investissements directs étrangers entrainera une demande accrue pour des propriétés résidentielles, puisque pour toute création d’entreprise des exigences de substance sont requises même pour le cas de petites entreprises enregistrées au sein de résidences privées. La demande de résidences ou appartements privés va continuer à progresser. De plus, suite aux multiples initiatives menées par le gouvernement andorran pour attirer les touristes et les entreprises, les premières retombées économiques comme la stabilisation et une croissance durable du marché immobilier se font ressentir et ce malgré les fluctuations saisonnières.

Investir dans votre bonheur personnel

En plus du retour financier positif, les investisseurs qui cherchent à s’installer en Andorre prennent également d’autres critères en compte, comme la qualité de vie, la fiscalité et l’accessibilité du pays. L’Andorre est ainsi très attractive au vu de sa qualité de vie imbattable, un impôt sur le revenu très bas, des exemptions d’impôt sur les dividendes perçus, sans oublier sa proximité avec les grands centres urbains européens. Par ailleurs, les pays non-membres de l’Union Européenne bénéficient eux aussi de la possibilité de voyager sans visa dans les pays de l’espace Schengen. Les centres culturels majeurs comme la France, l’Espagne et l’Italie sont facilement accessibles par voie des aérienne ou terrestre. L’Andorre est la solution idéale qui combine les paysages montagneux des Pyrénées et la mer Méditerranée.

 

Quel futur pour l’Andorre et ses investisseurs ?

29855966_ML

L’Andorre a entamé des procédures importantes pour l’ouverture et l’harmonisation de son économie avec celles du reste du monde, sans possibilité de faire machine arrière. Malgré l’ajustement de sa politique fiscale avec les règles de l’OCDE, l’Andorre reste un pays très attractif et compétitif aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers. De plus, son économie offre désormais plus d’opportunités que jamais grâce à la signature de plusieurs traités contre la double taxation avec l’Espagne, la France, le Portugal, le Luxembourg et plusieurs autres sont en cours.

Par ailleurs, l’Andorre est en train de négocier un contrat d’association avec l’Union Européenne. Cependant, cela ne signifie pas qu’elle entre dans la Communauté, mais plutôt que le pays va bénéficier de certains avantages tels que la libre circulation de biens (même si techniquement la libre circulation est déjà en vigueur), voire même potentiellement le libre échange d’étudiants et de main-d’œuvre comme le souhaite la Banque Centrale Européenne (BCE), l’Andorre devenant ainsi un membre à part entière de l’espace Schengen.

Tous ces développements vont être avoir une influence positive sur l’Andorre en tant que pays récepteur d’investissements étrangers. Il va sans dire que la croissance andorrane sera certainement moins prononcée que dans certains pays « en développement » du Moyen-Orient ou de la zone méditerranéenne où la pression fiscale est moins forte, mais elle y sera nettement plus durable. Le fait est que l’Andorre se conforme fortement aux politiques de lutte contre le blanchiment d’argent et le pays met en places les directives du projet BEPS de l’OCDE, la préparant ainsi parfaitement à accueillir les investisseurs.